Map

Une seconde chance pour votre batteries

dim, 25/08/2019 - 11:21 -- energicplus
Battery regenerator

Il existe maintenant une alternative écologique et rentable à l'élimination des batteries au plomb en fin de vie.

(publié dans la revue « Electric & Hybrid Marine Technology International », octobre 2014) - Read the interview here in PDF format

Fondée en 2003 et basée près de Gand, en Belgique, l’entreprise Energic Plus fait partie de TVH Group, leader mondial sur le marché de l'équipement de manutention et des véhicules industriels. Parmi ses nombreuses activités, Energic Plus lutte contre une tendance dans l’industrie: le remplacement des batteries au plomb en fin de vie.

L'une des principales causes de dysfonctionnement de ces batteries est la sulfatation, l'accumulation de gros cristaux de sulfate de plomb, impossibles à dissoudre si on utilise un chargeur normal. Le sulfate de plomb adhère aux plaques sous forme de cristaux, et agit comme une couche isolante. Par conséquent, le nombre de plaques de plomb entrant en contact avec l'électrolyte diminue, entraînant une réduction de la quantité d'énergie électrique transformée en énergie chimique. La batterie doit ainsi être chargée plus fréquemment, ce qui diminue sa capacité et son efficacité, et réduit considérablement sa durée de vie.

Quand une batterie semble avoir atteint la fin de sa durée de vie, il y a deux options : acheter une batterie neuve, l'option la plus courante, qui s'avère coûteuse, non respectueuse de l'environnement et souvent peu pratique, parce que la batterie peut ne pas avoir atteint la fin de sa durée de vie ; ou utiliser le régénérateur de batterie Energic Plus pour reconvertir les cristaux de sulfate de plomb en matière active, ce qui donne une seconde vie à la batterie en restaurant sa capacité initiale.

Lode Baert, responsable des ventes pour les régénérateurs de batteries et l'équipement d'analyse chez Energic Plus, explique la manière dont son entreprise répond à ces besoins: « En pratique, la plupart des entreprises procèdent immédiatement à l'achat d'une batterie neuve lorsqu'elles sont confrontées à une perte de capacité. C'est vraiment surprenant, car il est possible de récupérer plus de 80 % de ces batteries, en restaurant leurs capacités initiales, grâce à une analyse efficace et au bon équipement. En réalité, ces batteries ne sont souvent pas mortes, elles peuvent être restaurées. On évite ainsi d’effectuer des remplacements coûteux par des batteries neuves. »

Fonction de régénération

Le processus de régénération des batteries dure 42 heures au maximum et se compose de six étapes simples. Il commence par une décharge contrôlée de la batterie, tout en surveillant la tension de chaque cellule grâce au système BMS. « Cela permet au système de déterminer avec précision la capacité restante, ainsi que l'état de chaque cellule individuelle », explique M. Baert. « La décharge est suivie d'un processus de charge et d'égalisation, pendant lequel on restaure les cellules sulfatées ou faibles. Au total, ces trois étapes sont répétées deux fois. »

En plus de décharger et de recharger la batterie, tout au long du processus, l’appareil envoie constamment à la batterie des impulsions à haute fréquence (150 impulsions 150 Hz par seconde). Ces impulsions ont été spécialement conçues pour reconvertir les cristaux de sulfate en matière active.

Le régénérateur de batterie Energic Plus est fourni avec un logiciel de diagnostic gratuit qui permet à l'utilisateur d'effectuer une analyse précise des batteries, de savoir si elles doivent être remplacées, d'évaluer l'état avant/après régénération et de télécharger des rapports détaillés sur la régénération. Le processus est rapide, fiable et facile à utiliser. M. Baert ajoute: « Par conséquent, nous offrons plus d'options aux clients. En utilisant notre technologie, ils peuvent réduire considérablement les coûts, tout en conservant les batteries dans un état optimal. »

Le régénérateur de batterie peut être utilisé pour différentes tensions et capacités. Il est compatible avec les systèmes BMS de détection sans fil des cellules défectueuses, en permettant un transfert de données sans fil ou par câble, et peut être utilisé soit comme déchargeur, soit comme régénérateur.

Depuis son lancement au salon CEMAT 2011 à Hanovre, la technologie du régénérateur de batterie a été adoptée par plus de 500 entreprises dans des domaines tels que l'aviation, les véhicules industriels/hors-route, les télécommunications, le commerce de détail, et plus récemment, le secteur maritime.

Bien que le régénérateur de batterie Energic Plus n'élimine pas complètement le besoin d'acheter des batteries neuves, il permet à l'utilisateur de prolonger la durée de vie de la batterie et d’augmenter de manière significative le nombre d'heures d'exploitation. « Malheureusement, il ne s'agit pas d'un remède miracle, » ajoute M. Baert, « mais nous pouvons garantir que le régénérateur de batterie permet de désulfater complètement les batteries et, s'il est lié à notre équipement de diagnostic, nous pouvons réaliser une analyse fiable afin d'identifier précisément le problème de la batterie.

Il n'est pas possible de restaurer des batteries ayant un défaut mécanique interne ou dont la pâte de plomb est corrodée. Dans ces cas particuliers, il faut trouver des batteries de remplacement, mais nous pouvons garantir qu'au moins 80 % des batteries peuvent être restaurées et que leur durée de vie sera augmentée de 50 % grâce à l'utilisation de notre régénérateur de batterie. »

Lors de l'installation de ses produits, Energic Plus propose des formations sur site, qui consistent à fournir des informations détaillées sur l’intégralité du processus, y compris les principes de base régissant les batteries au plomb, afin de faciliter l'utilisation du régénérateur de batterie. « Les connaissances préalables constituent certainement un avantage, mais elles ne sont pas obligatoires, car nos produits sont très simples d'utilisation, » ajoute M. Baert. « De plus, nous garantissons un excellent service après-vente et assurons le suivi client pour vérifier si nos produits sont utilisés de façon optimale. »

(publié dans la revue « Electric & Hybrid Marine Technology International », octobre 2014)